18 février 2021 - 16:09 |

Les différentiels pour le cacao de Côte d'Ivoire, du Ghana et du Nigeria chutent

L’excédent mondial de cacao devrait gonfler à 100 000 tonnes (t) à la fin de l’actuelle campagne 2020/21 contre un surplus de 19 000 t en fin de campagne dernière, estime l’Organisation internationale du cacao (ICCO) dans sa dernière publication mensuelle de marché. Rappelons qu’un sondage effectué par Reuter la semaine dernière avait donné une estimation d’un excédent de 218 000 t, soit plus du double des calculs de l’ICCO, suite à la baisse de la demande liée à la Covid.

L’Organisation souligne aussi la baisse des différentiels d’origine sur les contrats à terme sur 6 mois pour les cacaos provenant du Ghana, de Côte d’Ivoire, d’Equateur et du Nigeria. « Avec l’introduction du Différentiel de revenu décent (DRD), les utilisateurs de fèves de cacao ont requis une baisse des primes afin de réduire les coûts de fabrication et, par voie de conséquences, augmenter leurs marges ».

CACAO : évolution des différentiels d'origine sur les marchés à terme

 Côte d'IvoireGhanaNigeriaEquateur
 oct-20janv-21oct-20janv-21oct-20janv-21oct-20janv-21
Londres527406672584390238472470
New York481420614544409356231214
Source : ICCO

En Europe, poursuit, l’ICCO, le différentiel pour le cacao de Côte d’Ivoire a chuté de 23% entre octobre et janvier, de 13% pour celui du Ghana et de 39% pour le Nigeria. A la bourse de New York, la baisse a été de 13% pour les fèves ivoiriennes et nigériane ainsi que de 11,4% pour celles du Ghana.

Dans son rapport publié hier, l’ICCO rappelle la baisse de 2,4% des arrivages de fèves de cacao aux ports ivoiriens entre le 1er octobre et le 14 février par rapport à la même période la campagne dernière, à 1,439 Mt. Au quatrième trimestre 2020, les exportations du n°1 ont baissé de 10% à 450 369 t. Quant au Ghana, l’ICCO rappelle la hausse de 4,3% des achats cumulés par le Cocobod sur la même période, à 647 137 t.  

Il est aussi rappelé les broyages mondiaux au dernier trimestre 2020, en baisse de 3,1% en Europe par rapport à fin 2019, à 344 151 t, et de 4,2% en Asie à 217 546 t. En revanche, ces broyages ont progressé de 6,95% en Amérique du Nord à 118 043 t. La Côte d’Ivoire a enregistré une progression de 4,2% à 199 000 t a la fin du mois de janvier 2021 par rapport à l’année précédente.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +