18 mars 2015 - 00:00 |

La certification américaine de l'aéroport d'Abidjan pourrait booster les échanges agricoles

Les autorités ivoiriennes attendent "au plus tard le 31 mars" le résultat d'un audit mené par l' Autorité américaine de l'aviation civile sur l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny en vue de sa certification qui devrait favoriser la venue de compagnies américaines en vol direct à Abidjan, selon un communiqué publié lundi par le ministère ivoirien des Transports, rapporte l'agence Xinhua.

Le communiqué officiel ferait suite à des rumeurs ayant annoncé que la certification de l'aéroport était déjà intervenue, l'Autorité américaine ayant procédé à un audit de l'aéroport d'Abidjan du 2 au 6 mars.

"Cet audit vise à évaluer le niveau de sûreté de l'aéroport en vue d'autoriser la réalisation de vols directs à destination des Etats-Unis d'Amérique à partir de l'aéroport d'Abidjan", précise le communiqué. La certification de l'aéroport d'Abidjan à la norme TSA ( Transport security administration) a été engagée depuis 1999 mais mise en péril par la rébellion armée du Nord en 2002 ponctuée par la crise post-électorale de 2010.

En 2014, le gouvernement ivoirien a fait adopter par l' Assemblée nationale huit traités internationaux de droit aérien sans compter des investissements estimés à FCFA 30 milliards pour moderniser l'aéroport d'Abidjan et le doter de moyens conformes aux standards internationaux.Lors d'une visite des nouveaux équipements de l'aéroport d' Abidjan, le 24 janvier, avec l'ambassadeur des Etats-Unis à Abidjan, le ministre des Transports, Gaoussou Touré, avait indiqué que l'aéroport avait franchi "la norme internationale de 60% pour la certification TSA", atteignant "un taux de sûreté de 78% et 64% pour la sécurité".

La certification de l'aéroport d'Abidjan s'appuie sur les volets sûreté et sécurité mais également sur la nécessité pour une compagnie américaine de s'intéresser à la liaison entre Abidjan et les Etats-Unis.

Plus de 25 compagnies internationales, à l'exception des américaines, desservent Abidjan qui a enregistré en 2014, près de 1,5 million de passagers soit une hausse de 70% du trafic de 2011.

Pour la Côte d'Ivoire, les Etats-Unis constituent, avec près de 200 millions de voyageurs en 2014, une opportunité pour accroître le tourisme et les échanges commerciaux.

L'agriculture dans le commerce Côte d'Ivoire-USA

Selon le US Trade Representative, la Côte d'Ivoire serait le 94ème partenaire commercial des Etats-Unis, avec des échanges dans les deux sens totalisant $ 1,2 milliard en 2013.

La Côte d'Ivoire était au 140ème rang des marchés d'exportation des Etats-Unis toujours en 2013, avec un total de $ 168 millions, en baisse de 10,5% sur 2012, dont $ 18 millions (10,7%) étaient des exportations agricoles des Etats-Unis.

La Côte d'Ivoire était au 79ème rang des fournisseurs des Etats-Unis en 2013, avec des importations américaines de $ 1 milliard, en baisse de 8,9% sur 2012, dont $ 920 millions (92%) de produits agricoles. Parmi les cinq premiers produits importés, 4 sont des produits agricoles : du cacao ($ 795 millions, dont $ 650 millions de fèves, le reste étant de la pâte et du beurre de cacao), du caoutchouc ($ 105 millions), des fruits et noix (noix de cajou essentiellement) pour $ 19 millions et du bois pour $ 14 millions.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +