18 mars 2019 - 15:20 |

La Semaine africaine du climat s'ouvre au Ghana

La Semaine africaine du climat s'ouvre aujourd'hui au Ghana, rassemblant des es organisations multilatérales telles que le PNUD, la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et la Banque mondiale, mais aussi des investisseurs et d’autres parties prenantes pour faire progresser les plans d’action nationaux pour le climat ou les contributions déterminées au niveau national (CDN), souligne le Pnud.

Cette Semaine tend à préparer les pays africains pour la prochaine conférence des Nations Unies sur les changements climatiques - la COP25- qui se tiendra  au Chili en décembre, mais avant cela le Sommet sur le climat organisé par le Secrétaire général des Nations Unies en septembre.

Dans la perspective de ces événements globaux, une série de semaines climatiques régionales est prévue en Afrique, en Asie-Pacifique, en Amérique latine et dans les Caraïbes.

"Le financement de la transition mondiale vers une économie à faibles émissions de carbone et résiliente au climat nécessitera un investissement d'au moins $ 60 000 milliards. L'engagement financier du secteur public de $ 100 milliards par an doit être utilisé pour mobiliser de manière stratégique et minimiser les risques liés aux investissements privés afin d'accélérer la lutte contre le changement climatique. Nous devons investir d’urgence dans les nouvelles technologies là où elles sont le plus nécessaires. C’est la raison pour laquelle l’investissement dans cette Semaine africaine du climat est si nécessaire et bien accueilli", a déclaré Abdoulaye Mar Dieye, secrétaire général adjoint de l’ONU et directeur du Bureau de la politique de développement du PNUD.

Environ 85 à 90% des fonds nécessaires à la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris proviendront du secteur privé. Les flux actuels étant loin d’être suffisants, il est essentiel de réunir les investisseurs et les décideurs. D'où la Semaine africaine qui s'ouvre et durant laquelle se tient un forum de deux jours portant sur des investissements du secteur privé pour des projets apportant des solutions climatiques aux défis du Ghana .

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +