18 avril 2013 - 11:46 |

Défendre les intérêts des meuniers en Afrique de l’Ouest

Création de l’Association des industries meunières


(15/04/2013) Réunis à Dakar, des industriels de la minoterie ont décidé de se rassembler au sein d’une nouvelle association, l’Association des industries meunière (AIM) de l’Uemoa, pour défendre leurs intérêts. Elle est présidée par Ahmet Amar, PDG de la Nouvelle minoterie africaine (NMA). Afin de faire face à la concurrence du marché international et améliorer la compétitivité des industire de la sous-région, Ahmet Amar propose l’instauration d’un mécanisme de surveillance de marché, la baisse des taxes ou l’octroi de subvention pour réduire le prix de la farine et au niveau de l’UEMOA de supprimer les taxes sur le matériel et les produits entrant dans le cadre de l’enrichissement de la farine et de ses produits dérivés, rapport l’APS.
« Nous attendons la réponse de l’UEMOA à notre demande et restons attentifs à l’adoption pour la farine de blé de mesures complémentaires de taxation car ce produit n’étant pas admis au bénéfice de la 5ème bande dans le Tarif extérieur commun (TEC)”, a indiqué le président de l’AIM-UEMOA.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +