18 avril 2018 - 17:15 |

Le Kenya mise sur le coton BT pour relancer son industrie textile

Le gouvernement kenyan mise sur l'adoption du coton Bt pour relancer son industrie textile et de l'habillement et augmenter la contribution du secteur manufacturier au PIB du pays de 9,5% actuellement à 15% d'ici 2022.

Lors d'un déjeuner organisé par l’Open Forum on Agricultural Biotechnology in Africa (OFAB) à Nairobi début avril, le conseiller sur la chaîne de valeur du textile au ministère de l'Industrie, du commerce et des coopératives, Rajeev Arora, a déclaré que l'industrie offre une excellente opportunité pour réaliser le Big Four Agenda, un plan d'action du gouvernement visant à accélérer la croissance économique du pays au cours des cinq prochaines années.

Un groupe de travail sur le coton formé en juillet 2017 a été mandaté pour mettre en œuvre une feuille de route ambitieuse pour l'introduction du coton Bt et des hybrides à haut rendement entre 2017/22. Rajeev Arora, qui fait partie de ce groupe, estime que la relance de l'industrie textile entraînera une multiplication par près de 10 de la production nationale de coton - de 5 500 tonnes à 50 000 tonnes - au cours des cinq prochaines années et crééra plus de 700 000 emplois directs. En outre, «La revitalisation entraînera une substitution des importations de 1,2 milliard de shillings ($12 millions) et renforcera l'autosuffisance en fibre» a-t-il précisé ajoutant que les exportations de fibre généreraient 8,75 milliards de shillings ($86 millions) de recettes.

Margaret Njuki, responsable de la conformité à l’Autorité nationale de gestion de l'environnement (NEMA) a souligné que dans le processus de l’Evaluation d'impact sur l'environnement (EIE) des essais du coton Bt l’avis du public était essentielle pour parvenir à la décision finale sur le projet. C’est même une obligation légale.

Les essais du coton Bt seront menés sur neuf sites afin de sélectionner les variétés les plus performantes à distribuer aux agriculteurs.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +