18 mai 2017 - 14:30 |

Harmonisation des normes alimentaires à l’ordre du jour de l’Union africaine

L’Union africaine (UA) souhaite harmoniser les normes alimentaires de ses 54 États membres. Les travaux démarreront sur les denrées de base, comme le maïs, les pommes de terre, le riz et le manioc, a affirmé Reuben Gisore, directeur technique de l’Organisation africaine de normalisation (ARSO) à Xinhua.

« L'objectif de la standardisation des normes alimentaires est d'éliminer les barrières commerciales que rencontrent souvent les commerçants qui vendent de la nourriture par-delà les frontières du continent », a déclaré Reuben Gisore en marge de la deuxième Conférence sur la chaîne d'approvisionnement agro-industrielle du Comesa.

L’objectif est de parvenir à une standardisation des denrées de base d’ici à 2018 pour ensuite s’attacher aux normes des fruits et légumes.

Le projet d'harmonisation sera financé par la Banque africaine de développement et la Commission économique pour l'Afrique des Nations unies.

Filières: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +