18 mai 2018 - 08:30 |

Le cacao ouest-africain continue d'affluer à New York

Depuis plus de 40 ans, on n'avait pas enregistré une telle prime sur le cacao à New York par rapport à Londres. Le 1er mai, la tonne de fèves se payait $ 240 la tonne plus chère que sur la place londonienne. Aussi, les négociants se sont-ils emparés de l'aubaine et ont tout fait pour acheminer à tour de bras des fèves d'Afrique de l'Ouest vers les Etats-Unis.

Plusieurs facteurs expliquent cette prime à New York. Tout d'abord, depuis la fin de 2017, des fèves de mauvaise qualité venant du Cameroun inondent le marché londonien, ce qui a impacté le cours de la fève. A ceci s'est greffée la réduction de l'acheminement de fèves d'Equateur qui ont été rejetées par les services douaniers américains pour raisons sanitaires.

D'où la surcote de New York sur Londres et l'accélération de l'acheminement de fèves ouest-africaines outre-Atlantique. Depuis novembre, les entrepôts nord-américains ont enregistré une hausse de 33% de leurs voluems de fèves, à 5,3 Ms. Ceci dit, les inventaires demeurent de 5% inférieurs à il y a un an.

 

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +