18 mai 2022 - 16:11 |

Filtisac répondra aux demandes en sacs de jute des filières en Côte d'Ivoire

Les filières agricoles peuvent compter sur l’entreprise ivoirienne d’emballages Filtisac, selon son directeur général Charles Amadou qui a tenu à rassurer les filières en recevant sur son site de production des clients et partenaires parmi lesquels les Conseisl de produtis de base de cacao, café, cajou, entre autres.

 

« Au moment où la campagne intermédiaire de commercialisation du café-cacao bat son plein, Filtisac mobilise toute son énergie afin d’éviter les désagréments enregistrés en 2021, conséquence de la crise sanitaire mondiale de la Covid-19 », a déclaré M. Amadou selon l'AIP, insistant que « Filtisac continue de tout mettre en œuvre, en mobilisant ses ressources humaines, financières et opérationnelles, pour honorer les commandes de sa clientèle ».

 

En effet, a-t-il expliqué, la fermeture d’usines dans plusieurs pays fournisseurs d’intrants et la désorganisation des circuits logistiques et d’approvisionnement au plan mondial ont entraîné des perturbations chez bon nombre d’industriels en Afrique.

 

« En dépit du contexte international difficile, et bien que n’ayant pas le monopole de la production et de la fourniture des sacs en jute et en fibre synthétique, Filtisac a réussi à produire 21,1 millions de sacs en 2020 et 21,5 millions de sacs en 2021, volumes correspondant à sa capacité de production », s’est félicité Charles Amadou.

 

Le dirigeant n’a pas manqué d’évoquer l’impact de la hausse des matières premières sur ses fabrications tant en sacs en fibres naturels que synthétiques. La fibre de jute, importée exclusivement du Bangladesh, a enregistré une hausse de plus de 100% en 12 mois, passant de $ 765 à $ 1850 la tonne avant de se stabiliser autour de $ 1200, rapporte l’AIP.

 

Quant au fil de jute, il est passé de $ 1 260 la tonne fin 2020 à $ 1 600 en mars 2021 avant de frôler les $ 2 000 la tonne au second semestre 2021.

 

A cette envolée des prix de la matière première des emballages s’est greffée l’explosion des coûts mondiaux du fret maritime, en particulier le fret en provenance d’Asie, depuis fin 2020.

 

Filtisac (Filatures, Tissages, Sacs, Côte d’Ivoire), seule unité de production de sac de jute en Afrique, est une filiale d’IPS-WA (Industrial Promotion Services- West Africa) créée en 1965 par le Fonds Aga Khan pour le développement économique (Akfed), son actionnaire majoritaire. Au 31 décembre 2020, elle a réalisé un bénéfice de FCFA 3,551 milliards avec un chiffre d’affaires en hausse de 6,28%, à FCFA 41,473 milliards contre 39,020 milliards en 2020.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +