18 juin 2021 - 12:52 |

En 2021, hausse de 20% du prix du coton et de 30% du caoutchouc, selon la Banque mondiale

L’Indice des prix des matières premières de la Banque mondiale est 18% supérieur à son niveau d’il y a un an, le coton et le caoutchouc naturel caracolant en tête. Sur l’ensemble de l’année, l’indice augmenterait de 10%, soulignent John Baffes et Jinxin Wu de la Banque.

S’agissant du coton, depuis quatre mois, son prix au kilo est en moyenne supérieur à $ 2, soit 35% plus élevé que sur la même période l’année dernière. Les raisons ? D’une part une demande mondiale en hausse de 9% sur 2020/21 à 24,8 millions de tonnes (Mt), notamment du fait de la Chine et de l’Inde. Face à cela, la production mondiale baisserait de 7% suite à des superficies réduites aux Etats-Unis, en Inde et au Pakistan, avant de repartir en 2021/22.

Par conséquent, le ratio stock/consommation chuterait à 88% cette campagne contre 98% la dernière campagne. En conséquence, le prix du coton serait 20% plus élevé en 2021 qu’en 2020 et augmenterait encore en 2022 mais dans de moindre proportion.

Quant au caoutchouc naturel, son prix en mai était 70% plus élevé qu’un an auparavant lorsque nombre d’usines avaient dû fermer suite aux mesures de confinement car rappelons que les deux -tiers de l’offre mondiale de caoutchouc sont utilisés à fabriquer des pneus. Le redressement du secteur automobile au dernier trimestre 2020 a boosté de 5% ou encore de 160 000 t la demande en caoutchouc naturel, l’industrie chinoise tirant le monde. Côté offre, il existe encore dans certaines régions comme en Thaïlande des mesures restrictives à l’égard du mouvement transfrontalier de populations, ce qui impacte la main d’œuvre sur les plantations d’hévéa et dans toute la filière.  Les prix du caoutchouc sont estimés être de 30% supérieure à la moyenne en 2020 mais devraient se stabiliser en 2022.

Pays: 
Filières: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +