18 août 2015 - 09:00 |

Conserveria Africana investira 100 millions de cedis dans le concentré de tomates

A l'occasion de l'inauguration la semaine dernière de l'usine de concentré de tomates Conserveria Africana Ghana Limited (CAL) à Tema, son directeur général, Rajib Chattopadhyay, a lancé un appel au gouvernements et aux investisseurs afin que l'usine soit boostée et puisse non seulement répondre à la demande locale ghanéenne, mais aussi exporter dans la sous-région.

Le patron de CAL, qui jusque là importait du concentré de tomates des marques Gino et Pomo, a annoncé avoir déjà investi 50 millions de cedis (€ 11,2 millions) et envisage investir encore 100 millions de cedis (€ 22,4 millions) sur les 5 prochaines années pour renforcer sa capacité de production et sa valeur ajoutée, a expliqué ses responsables au chef de l'Etat John Mahama présent lors de l'inauguration. Ce dernier a conseillé aux responsables de l'entreprise d'entrer en contact avec le ministère du Commerce afin de réhabiliter la défunte Pwalungu Tomato Factory, rapporte myjoyonline.com.

L'entreprise a pour objectif de fabriquer 25 000 tonnes (t) de concentré de tomates et créer 300 emplois directs. Le pays est estimé consommer 70 000 à 100 000 t de concentré par an, ce qui représente environ € 90 millions.

Le Président a saisi cette occasion pour lancer un appel à "consommer Ghanéen" et a mentionné 5 autres produits pour lesquels le pays avait un avantage comparatif et pouvait développer ses exportations dans la sous-région : le riz dont la production couvre maintenant 60% des besoins, l'huile végétale, la volaille, l'aquaculture et le sucre.

S'agissant de l'aquaculture, la production ghanéenne serait passée de 5 000 t à 30 000 t avec pour objectif les 100 000 t d'ici 2020

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +