18 octobre 2012 - 00:00 |

Transfert de savoir-faire du Brésil vers les cotonculteurs notamment africains

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a signé le 17 octobre un accord de partenariat avec le Brésil d’un montant de $ 20 millions pour le transfert de savoir-faire de ce pays d’Amérique du Sud au profit des cultivateurs de coton dans les pays en développement, indique un communiqué des Nations unies.
« L’accord prouve l’efficacité de la coopération Sud-Sud entre des partenaires de pays en développement comme moteur de la croissance économique », s’est félicité le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva. Le projet, qui s’échelonnera sur quatre ans, offrira une assistance technique aux pays participants ainsi que des formations dans les meilleures pratiques de la culture et de la commercialisation du coton.
En tant que l’un des plus importants producteurs de coton au monde, le Brésil détient une expérience considérable dans le développement des nouvelles technologies pour la chaîne de production du coton et une meilleure organisation en coopératives de petits producteurs.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +