18 octobre 2018 - 16:25 |

La banque de gènes de riz de l’IRRI assurée de fonctionner ad vitam aeterman

La plus grande banque de gènes de riz au monde basée aux Philippines à l’Institut international de recherche sur le riz (IRRI) est assurée de pouvoir fonctionner grâce à un financement permanent accordé par Crop Trust, ONG basée à Bonn. L’accord entre l’IRRI et Crop Trust, qui garantit un financement à vie à hauteur de $1,4 million par an, a été signé le 16 octobre lors du 5ème  Congrès international du riz à Singapour. 

La banque de gène conserve et partage plus de 136 000 variétés de riz du monde entier. « Avec cette collection conservée en toute sécurité, nous pouvons continuer à l'utiliser pour développer des variétés de riz améliorées que les agriculteurs pourront utiliser pour relever les défis de la production de riz et pour s'adapter à l'évolution des goûts et des préférences des consommateurs du monde entier » a déclaré Ruaraidh Sackville-Hamilton, de l'IRRI. D'ici 2050, la consommation annuelle de riz devrait passer de 420 à 525 millions de tonnes, la moitié de la population mondiale, soit environ 3,5 milliards de personne, mangeant quotidiennement du riz.

L’un des défis est l’adaptation au changement climatique. Par exemple, l’IRRI a développé une souche de riz capable de survire dans les zones inondables. Introduit en Asie, le riz « scuba » première variété de riz à haut rendement tolérante à la submersion, est en cours d’adaptation en Afrique, notamment au Nigeria.

La banque de gènes de l’IRRI est l'une des onze banques de gènes du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (CGIAR). Elles conservent des millions de semences de plantes cultivées et distribuent plus de 100 000 échantillons chaque année aux chercheurs et aux agriculteurs du monde entier.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +