18 novembre 2020 - 17:18 |

Ben & Jerry's paiera $ 800 000 en plus pour le cacao de Côte d'Ivoire

Les producteurs de cacao ivoiriens qui approvisionnent le fabricant de glace américain Ben & Jerry’s devraient recevoir des prix plus élevés pour leurs fèves dès l’année prochaine, Ben & Jerry’s ayant déclaré vouloir s'aligner sur le prix minimum de référence de l'ONG Fairtrade, "Living Income Reference Price (LIRP), rapporte le média britannique The Independent.

« Nous nous engageons à œuvrer pour la justice économique à travers nos glaces, et maintenant nous écrivons l’histoire en intensifiant notre engagement avec le cacao que nous achetons », déclare Cheryl Pinto, responsable de l’approvisionnement de Ben & Jerry’s.

Le LIRP de Faitrade est de $ 2,50 par jour, un revenu sensé permettre aux familles de producteurs de vivre avec un minimum décent. Ceci s'ajoute au prix minimum garanti édicté chaque année par la Côte d'Ivoire ainsi qu'au différentiel de revenu décent de $ 400 la tonne à l'export imposé depuis cette campagne par la Côte d'Ivoire et le Ghana.

Ainsi, près de 5 000 producteurs de cacao affiliés à la chaîne d’approvisionnement de Ben & Jerry’s percevront donc près de $ 800 000 supplémentaires dès l’année prochaine. Un montant annuel qui vient s’ajouter à la prime Fairtrade annuelle de $ 970 000 et au prix minimum garanti ivoirien commun à toute la filière.

Ben & Jerry's estime que ceci donnera environ $ 120 par cacaoculteur par an.

Les achats de produits de base par Ben & Jerry’s auraient généré $ 3,6 millions en prime Fairtrade pour l’année 2019. Le chocolat Fairtrade ne représente que 6 % du chocolat vendu dans le monde.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +