19 janvier 2009 - 10:57 |

Les bateaux de l'UE privés provisoirement de pêche aux Seychelles

En négociation le prix de la licence de pêche


(19/01/09) Les bateaux de l’Union européenne seront provisoirement interdits de pêche dans les eaux des Seychelles à partir du 18 janvier 2009 en raison d’un litige sur le coût de la licence. Un communiqué commun de l’Union et de l’archipel de l’Océan Indien diffusé le 17 janvier précise que les négociations pour le renouvellement de la licence de pêche ont échoué sur la question des prix. Les droits devaient être renouvelés le 18 janvier. “Il a été convenu de repousser l’attribution des licences de pêche pour les 12 prochains de mois par les autorités des Seychelles du 18 janvier au 6 février 2009. Par cet accord, les navires de la Communauté ne seront pas autorisés à pêcher dans les eaux de la Zone économique exclusive des Seychelles durant cette période”, précise le communiqué.
L’accord de pêche entre l’Union Européenne et les Seychelles, qui porte sur la période 2005-2011, a été modifié en 2008 : les quotas de pêche ont autorisés ont été augmenté passant de 55 000 tonnes à 63 000 t ainsi que la compensation financière de l’UE aux Seychelles à € 5,355 millions (€4,125 millions précédemment). En outre, les prix des licences payées par les armateurs avaient aussi progressé passant de € 25 à €35. Les recettes tirées des licences auraient rapporté entre € 7 et 8 millions, selon les Seychelles Fishing Authority.
Les flottes de pêche françaises et espagnoles basées à Victoria, capitale de l’archipel, raite quelque 350 000 tonnes de thon par an.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +