19 janvier 2018 - 10:30 |

Les broyages de cacao aux Etats-Unis au plus bas en cinq ans

La publication hier après-midi des chiffres de broyages en Amérique du Nord  de fèves de cacao a pris tout le monde par surprise. Ils ont baissé de 1,28% au dernier trimestre 2017 par rapport à la même période en 2016, à 116 080 tonnes (t), selon la National Confectioners Association (NCA). Il faut remonter au dernier trimestre 2009 pour retrouver une si mauvaise performance.

Ainsi, pour l'ensemble de l'année calendaire 2017, non seulement les broyages cumulés aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique n'ont pas augmenté, mais ils ont glissé de 0,1% par rapport à 2016, à 484 620 t, tombant à leur plus faible niveau depuis 5 ans. Or le monde croule sous les fèves de cacao, d'où la chute de son prix sur les marchés internationaux. Les stocks de fèves au plan mondial représentent 40,5% de la consommation annuelle.

Mais, ailleurs, la situation est plus rassurante. En Europe, les broyages ont grimpé de 4,4% au dernier trimestre 2017, à 353 286 t, a annoncé lundi l'Association européenne pour le cacao (ECA) publié ses propres statistiques. On n'avait pas vu une telle performance depuis 1999 ! Et pour l'ensemble de l'année calendaire 2017, les broyages européens ont grimpé de 2,6% à 1,38 Mt, leur niveau le plus élevé en 6 ans.

Quant à l'Asie, on attend encore ses chiffres mais cette région du monde aime de plus en plus le chocolat.

Surtout, c'est dans les pays producteurs de cacao où les activités de broyages progressent davantage, notamment en Côte d'Ivoire et en Indonésie. Durant la campagne 2016/17 (octobre/septembre), la hausse en Côte d'Ivoire a été de 16%. Sur le premier trimestre de la campagne actuelle, d'octobre à fin décembre, les broyages ont totalisé 124 000 t contre 121 000 t sur la même période en 2016, selon l'association des exportateurs Gepex.

Selon le dernier bulletin d'information trimestriel de l'Organisation internationale du cacao (ICCO), en date de novembre, les broyages mondiaux auraient progressé de 5,4% sur la campagne 2016/17 qui s'est achevé fin septembre, atteignant un record de 4,351 Mt, en hausse de 224 000 t. La progression a été de plus de 2% en Europe à 1,62 Mt, d'un peu moins de 2% en Amérique du Nord à 872 000 t, de +12% en Afrique à 824 000 t et d'environ 14% en Asie et Océanie, à 99 700 t, selon les statistiques publiées par l'ICCO au troisième trimestre. On attend les nouveaux chiffres que l'Organisation devrait publier prochainement (lire l'interview de Jean-Marc Anga, directeur exécutif de l'ICCO).

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +