19 mars 2014 - 09:14 |

Côte d'Ivoire: le cacao actuel ne tente guère les exportateurs

La décote de FCFA 40 jugée insuffisante

(19/03/2014)

La récolte intermédiaire de cacao en Côte d’Ivoire fait couler de l’encre. Les exportateurs se font tirer par la manche pour acheter les fèves, notamment parce que les broyeurs ont des stocks qui regorgent et que les conditions financières ne sont pas jugées intéressantes.

Pour ces fèves traditionnellement plus petites de la campagne intermédiaire, le Conseil du café-cacao (CCC) avait fixé en décembre une décote de FCFA 30 le kilo. Un niveau de prix que les exportateurs n’ont pas jugé intéressant. Le CCC est donc allée plus loin, et a porté à FCFA 40 cette décote. C’est mieux mais ce ne serait pas encore suffisant, les exportateurs rappelant aux autorités que l’année dernière, elle était de FCFA 58.

Par conséquent, les stocks de fèves entreposées chez les intermédiaires gonflent et ce d’autant plus qu’on attend encore une hausse du prix garanti pour la prochaine récolte 2014/15 qui démarrera en octobre prochain.

La récolte intermédiaire est estimée entre 350 000 et 375 000 t contre 378 000 la campagne dernière.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +