19 mars 2019 - 18:13 |

Le dynamisme agricole et agroindustriel de la zone UEMOA

La croissance économique de la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ne se dément pas avec un taux de 6,8% sur l’année 2018. Si l’activité est principalement portée par le secteur tertiaire, les cultures vivrières et les cultures de rente affichent des tonnages bien supérieurs à la moyenne des cinq campagnes précédentes et l’industrie des produits alimentaires et boissons progresse de 14,5%, selon le dernier rapport sur la politique monétaires dans l’UEMOA de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Grâce à une pluviométrie favorable lors de la campagne agricole 2018/19, la production vivrière a progressé de 8 ,3% en 2018/19 dans la zone UEMOA pour atteindre près de 65 millions de tonnes (Mt), avec une hausse de près de 11% des céréales et de 15,4% des autres cultures, essentiellement l’horticulture. Comparées à la moyenne des cinq précédentes années, les récoltes de la campagne 2018/2019 seraient en hausse de 19,5%.

Au niveau des cultures de rente, l’ensemble des cultures sont en progression, à l’exception du cacao, avec pour certaines comme le café des augmentations substantielles. La production de café grimpe de 167,3% à 137 726 tonnes, mais observe la BCEAO c’est un retour à la normal après la faible campagne 2017/18 consécutive aux fortes pluies. La production de coton gagne 3,1% à 2,509 Mt tandis que celle d’arachides augmente de 3,7% à 3,302 Mt. Autres spéculations en hausse, les noix de cajou (+4%) à 1,186 Mt et le caoutchouc (+5,8%) à 613 900 tonnes. En revanche, la production de cacao baisserait de 3,7% à 1,969 Mt mais reste supérieure à la moyenne de ces cinq campagnes précédentes.

Si les cultures progressent, en revanche, les cours des principales matières premières agricoles exportées par l’UEMOA ont été moins favorables.

L’indice de production industrielle de l’UEMOA a progressé de 5,4% en 2018 grâce à l’amélioration des industries manufacturières (+10,2%) tirée par les produits chimiques (+26,2%) mais aussi les produits alimentaires et boissons (+14,5%).

 

Production vivrière et des cultures d'exportations dans la zone UEMOA

(en million de tonnes sauf mention contraire)

 2017/182018/19

Moyenne des cinq

précédentes campagnes

Céréales 27,58330,59925,382
Tubercules 22,63923,10920,356
Autres cultures 9,63311,1218,408
Cultures vivirères59,85664,82954,247
Cacao2,0451,9691,778
Café (en tonnes)51 523137 726109 890
Coton graine2,4352,5092,170
Arachides3,1853,3022,651
Noix de cajou1,1401,1861,082
Caoutchouc (en tonnes)580 000613 900400 396

Source : BCEAO d'après les données des ministères chargés de l'Agriculture et des services nationaux de commercialisation 

Pays: 
Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +