19 mars 2019 - 14:55 |

Palmiers à huile au Nigeria, coup de pouce de la Banque centrale aux investisseurs

La Banque centrale du Nigeria (CBN) a annoncé hier qu’elle allègerait le taux d’intérêt pour les investisseurs présents dans la chaîne de valeur du palmier à huile en l’abaissant à un maximum de 9%. Les prêts seront accordés via les programmes Anchor Borrowers Program (ABP) et Commercial Agriculture Credit Scheme (CACS).

Lors d’une réunion hier à Abuja avec les gouverneurs des Etats d’Abia, Akwa Ibom, Edo ainsi que des acteurs de la production d’huile de palme, le gouverneur de la Banque centrale, Godwin Emefiele, a estimé que les $ 500 millions que le Nigeria dépense chaque année pour les importations d'huile de palme sont inacceptables et que la CBN s'est engagée à aider les investisseurs nigérians à assurer une production locale suffisante de ce produit.

Le gouverneur ambitionne de faire du Nigeria, le troisième producteur mondial d’huile de palme et de dépasser ainsi la Colombie et la Thaïlande. Il a déclaré "En effet, avec environ 3 millions d'hectares de terres cultivées et une abondance de terres arables appropriées, nous avons besoin de la coopération des gouvernements de nos États dans la zone de production de palmiers à huile pour mettre à la disposition des investisseurs disposant de capacités financières et techniques éprouvées, soutenir le développement de grandes plantations d’huile de palme dans le pays. Je suis heureux d’annoncer que tous les États des régions Sud-Sud et Sud-Est ont accepté de fournir au moins 100 000 hectares à cette initiative. Ce programme devrait également accueillir les petits exploitants. "

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +