19 avril 2019 - 14:32 |

€ 7,5 millions de l'UE pour le coton, le miel et le solaire au Burkina Faso

L’Union européenne et le Burkina Faso ont signé hier deux conventions de financement, parmi lesquelles une enveloppe de € 7,5 millions (FCFA 4,92 milliards) allouée dans le cadre du volet burkinabé du Programme d'appui à la compétitivité de l'Afrique de l'Ouest dans le cadre de la Cedeao, rapporte le communiqué.

Ce programme est mis en œuvre pour une durée de 5 ans avec pour objectif d’améliorer les performances et de promouvoir trois chaines de valeurs : les graines de coton, le miel et l’énergie solaire. En d’autres termes, il s’agit de renforcer la capacité de production, de transformation, d’exportation des différentes filières et contribuer au développement intégré du Burkina à l’échelle internationale. «Ce sont des filières à potentiel important de croissance et de création d’emploi et cette signature de convention est un processus qui se termine et qui permet d’ouvrir une nouvelle voie de coopération entre l’UE et le Burkina Faso pour l’appui du secteur privé», peut-on lire. En outre, l’accord a pour objectif d’améliorer le cadre législatif et les règlementations concernant la compétitivité de ces filières et de renforcer le dialogue public-privé.

Par ailleurs, le second accord porte sur un appui de € 3,35 millions (environ FCFA 2 milliards) dans le cadre du Projet d’appui à la gestion de l’aide de l’Union européenne pour le Burkina Faso (PAGA). Ce dernier consiste à renforcer l’efficacité et l’impact de la coopération entre l’Union européenne et le Burkina Faso en améliorant la gestion de l’aide européenne au Burkina Faso qui, dans le cadre du Programme national de développement économique et social (PNDES – 2016-2020), s’élève à € 860 millions.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +