19 mai 2010 - 15:12 |

Mauvaise passe pour l’entreprise kenyane de sisal, Rea Vipingo

La sécheresse a diminué la production et les revenus


(19/05/2010) Le producteur kenyan de sisal, utilisé pour fabriquer des produits allant de l’habillement au tapis, Rea Vipingo, a estimé le 18 mai que son bénéfice pour 2010 (septembre à septembre) pourrait reculer de plus d’un quart. En cause, la sécheresse qui a touché de nombreuses régions d’Afrique de l’Est l’année dernière et ainsi diminuée la production de sisal et les revenus de la société sur les premiers mois de l’année fiscale 2009/10. _« Toutefois, les récentes pluies dans la région de Dwa, la plus touchée par la sécheresse, devraient permettre de revenir à des niveaux normaux en volume »_souligne un rapport de Rea Vipingo. De même, la production en Tanzanie continue d’être relativement faible mais l’entreprise s’attend à un retour à la normal à la fin du troisième trimestre.
En 2008/09 (septembre à septembre), Rea Vipingo avait enregistré un bénéfice avant impôt en recul de 6% à 214 millions de shillings ($2,7 millions). Déjà affectée par la sécheresse, la production de sisal avait enregistré une baisse de 3,4% à 16 101 tonnes.
Le groupe estime que les résultats pourraient être solides d’ici à la fin de l’année avec comme conditions le maintien de prix fermes pour le sisal et d’un taux de change favorable ainsi que la poursuite de l’amélioration de la production.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +