19 mai 2020 - 12:57 |

La plate-forme eWTP du groupe chinois Alibaba va monter en puissance en Afrique

La plate-forme électronique de commerce mondial (eWTP) lancée par le fondateur Jack Ma du groupe chinois Alibaba lancée en 2016 en Chine puis en Afrique avec le premier hub au Rwanda créé en 2018 et le deuxième en Ethiopie en 2019, devrait monter encore en puissance sur le continent a indiqué  Vera Songwe, Secrétaire générale adjointe de l’ONU et secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA).

« Le Covid-19 met particulièrement en danger le commerce mondial. C’est pourquoi je suis très heureuse de faire partie de cette initiative sur la Plate-forme électronique du commerce mondial (eWTP) avec le Groupe Alibaba », a-t-elle déclarée lors d’un livestream coordonné par Alibaba Business Group pour positionner les marques mondiales à petite échelle sur eWTP. Elle a précisé que la Commission prend des mesures pour obtenir beaucoup plus de petites marques d’Afrique avec des produits distincts pour accéder à la plateforme et réaliser des ventes pendant et après la crise sanitaire actuelle.

« Le Rwanda échange déjà son piment et son café. Nous espérons qu’avec l’eWTP, nous pourrons inclure plus de marchandises du continent notamment, du café d’Éthiopie, du beurre de karité du Mali, du poivre blanc du Cameroun, de la vanille des Comores et du safran de Madagascar, entre autres, sur la plateforme », a-t-elle affirmé. Les arachides du Sénégal sont également sur la table de discussion.

L’eWTP offre aux PME l’infrastructure pour faire du commerce avec des services englobant le commerce électronique, la logistique, le cloud computing, le paiement mobile et la formation.

Pays: 
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +