19 juin 2015 - 13:30 |

11% des exportations de l'Afrique sub-saharienne sont alimentaires ou agricoles

Les produits alimentaires et les matières premières agricoles représentent 11% des exportations de l'Afrique sub-saharienne, selon le Panorama Afrique dressé par l'assureur-crédit français Coface et publié aujourd'hui. Ceci est à rapprocher des 53% que représentent les combustibles, essentiellement le pétrole, et des 17% composés de minerais, métaux et gemmes.

Si les cours élevés des matières premières, minérales et agricoles, ont permis le décollage de l'Afrique sub-saharienne qui a enregistré une croissance moyenne de 5% par an depuis 2008, la baisse des cours internationaux, notamment des produits énergie, risque de l'impacter tout autant.

" La région est globalement fragilisée par l’ampleur et le caractère durable de la chute actuelle des cours de matières premières", selon le communiqué de la Coface. "Les situations sont contrastées entre pays, selon qu’ils soient exportateurs nets de matières premières non-renouvelables (pétrole brut et métaux de base, en baisse vertigineuse) ou exportateurs nets de matières premières renouvelables (produits alimentaires et matières premières agricoles, dont le recul des prix est limité). Le score obtenu pour chacun des quarante-cinq pays étudiés a permis d’identifier treize pays relativement peu affectés : l’Ethiopie, Sao Tomé, l’Ouganda, le Malawi, le Cap Vert, le Kenya, le Burundi, les Seychelles, le Centrafrique, l’Ile Maurice, la Tanzanie, le Swaziland et le Togo. La baisse de prix de leurs produits exportés est moins importante que celle de leurs produits importés. "

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +