19 juin 2019 - 00:07 |

Au Nigeria, Nirsal fait changer le regard des banques sur l'agriculture

Au cours des cinq deniers mois, la Nigeria Incentive-Based Risk Sharing System for Agricultural Lending (Nirsal) a sécurisé 14,5 milliards de nairas (€ 35,9 millions) d'engagements bancaires en faveur de l'agriculture, rapporte le quotidien Vanguard. A ceci s'ajouteraient 48 milliards (€ 119 millions) d'engagements qui sont à des stades d'approbation divers.

L'agence, créée en 2010 à l'initiative de la Banque centrale nigériane et de l'Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), est en discussion avec de nombreuses banques afin de créer avec elles des comités techniques conjoints pour mettre en place des cadres innovants de financement de l'agriculture et de l'agribusiness. Ce serait le cas, ces 5 derniers mois, avec des établissements comme Union Bank, Sterling Bank, Guaranty Trust Bank, GTBank, United Bank for Africa, UBA, Keystone Bank, Standard Chartered Bank, Heritage Bank ou encore Unity Bank.  

Selon la Nirsal, petit à petit, les banques passent d'une attitude de méfiance à l'égard du secteur agricole à la manifestation d'un nouvel intérêt pour de nouvelles opportunités d'affaires. 

Notre confrère rappelle qu'en moyenne, 3% seulement des portefeuilles bancaires vont au financements agricoles.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +