19 septembre 2017 - 23:45 |

Au Sénégal, la croissance excéderait 6% mais la dette inquiète

Au Sénégal, la croissance économique devrait rester solide, au-dessus de 6 %, et l'inflation se situerait à 2 % en 2017, estime une délégation du FMI au terme d'une mission de 12 jours qui s'est achevée aujourd'hui. Cependant, la dette publique a continué d'augmenter et le service de la dette qui était de 24% des recettes en 2014, pourrait atteindre 30% en 2017. L'assainissement budgétaire doit se poursuivre. Cela nécessitera la mobilisation de recettes intérieures, en particulier la suppression progressive des exonérations à faible incidence socioéconomique, la réduction des projets d'investissement financés sur ressources propres qui n'ont pas été évalués par la banque intégrée de projets, et une stricte limitation des financements nets du Trésor aux opérations budgétaires de l’année en cours.

Quant à 2018, les perspectives macroéconomiques pour 2018 sont favorables. "L’assainissement budgétaire devrait connaître un léger ralentissement en 2018, conduisant à un déficit de 367 milliards FCFA (3,5 % du PIB) afin de dégager une marge pour exécuter les projets financés par des ressources concessionnelles. Pour éviter que cet assouplissement n'entraîne une croissance excessive du service de la dette à moyen terme, il sera essentiel de réduire les exonérations fiscales, d'intégrer les recettes quasi budgétaires dans le budget, et d'assurer l'évaluation de tous les nouveaux projets d'investissement financés sur ressources intérieures", précise le FMI.

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +