19 septembre 2022 - 19:05 |

Avec la Covid-19, l’aide publique au développement a atteint un record en 2020 et 2021

En réponse à la crise sanitaire provoquée par la pandémie de la Covid-19 et ses importantes répercutions économiques et sociales, l’Aide publique au développement (APD) a atteint un montant historique en 2020 et 2021. L’APD donnée par les pays membres du Comité d’aide au développement (CAD) s’est élevée à $ 178,9 milliards, dont un peu plus de 10% ($18,7 milliards) a été consacré à la crise de la Covid-19, selon les chiffres de l'OCDE. Les dons de vaccins, soit  près de 857 millions de doses pour les pays en développement, ont représenté en 2021 quelque $6,3 milliards.

Une APD a un plus haut et qui,  souligne l’OCDE, a doublé par rapport à l’an 2000 mais qui reste globalement très en dessous de l’objectif de 0,7% du revenu national brut (RNB) fixé par les Nations unies. En effet, il se situe autour de 0,3%. Seulement six pays membres ont atteint l’objectif des Nations unies en 2021 : le Luxembourg (0,99%),  la Turquie (0,95%), la Norvège (0,93%), la Suède (0,92%), l’Allemagne (0,74%) et le Danemark (0,70%).

Une aide concentrée sur cinq pays et sur l’Asie

Toutefois, non plus en pourcentage du RNB, mais en montant total, cinq pays représentent 66% de l’APD en 2021. Ce sont les Etats-Unis ($40,69 milliards), puis l’Allemagne ($30,4 Mrds), le Japon ($18,23 Mrds), la France ($14,77 Mrds) et le Royaume-Uni ($14,63 Mrds).

Les plus importants pays récipiendaires de l’APD des pays du CAD sont situés en Asie et au Moyen-Orient. C’est l’Inde qui a bénéficié du plus important montant de l’APD, elle est  suivie par le Bangladesh, l’Afghanistan, la Syrie, la Jordanie. Le premier pays africain est l’Ethiopie à la sixième place puis la Somalie (9ème place).

L’agriculture, faible secteur de concentration

En 2020, ce sont les infrastructures et les services sociaux, en particulier la santé et les politiques démographiques,  qui ont perçusles montants les plus importants de l’APD avec $55,425  milliards. En comparaison, l’agriculture, la sylviculture  et la pêche n’ont bénéficié que de $6 milliards.

cad-ocde.png

Pays: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +