19 octobre 2010 - 08:13 |

Le Bénin entend améliorer l'accès aux semences de qualité

Riz et manioc sont les deux produits cibles du projet du Fida

(19/10/10)

Nsimpasi Loko Luyaku, représentant du Fond international du développement agricole (FIDA), a procédé vendredi 15 octobre à Cotonou, au lancement officiel du projet de production de semences certifiées de riz et de boutures certifiées de manioc, visant à améliorer les conditions de vie des petits producteurs au Bénin en luttant durablement contre l’insécurité alimentaire par la facilitation de l’accès aux semences de qualité, a constaté APA.
D’une durée de 10 mois seulement, ce projet, réalisé sur financement de l’Union européenne de l’ordre de 2,5 millions d’euros, se propose de produire une demie tonne de semences de prébase de riz ; d’acquérir 30 tonnes de semences de base de riz ; de produire entre autres, 15000 vitro-plants de manioc, 1500 tonnes de semences certifiées de riz et 7 000 000 boutures certifiées de manioc.
Il se propose également d’appuyer la professionnalisation des producteurs de semences de riz et boutures de manioc certifiées et de renforcer les capacités des structures partenaires, notamment, le Centre du riz de l’Afrique (AfricaRice), le laboratoire de génétique et des biotechniques de la faculté des sciences et techniques de l’Université d’Abomey Calavi.

Mots-clés: 
Pays: 
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +