19 octobre 2017 - 12:15 |

Les agriculteurs au Niger peuvent à nouveau cultiver le poivron

Dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, la culture du poivron était interdite depuis deux ans. Les autorités estimaient que les revenus générés par la filière poivron, FCFA 7 à 10 milliards par an (€10,7 à 15,2 millions) finançaient en partie les activités du groupe islamiste nigérian Boko Haram.

L’interdiction a été levée il y a deux semaines a affirmé à l’AFP le maire de Bosso, Bako Mamadou.

 

Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +