19 octobre 2020 - 10:56 |

Le Fonds régional pour l’agriculture et l’alimentation de la Cedeao avance à petits pas

La première réunion du Conseil de surveillance du Fonds régional pour l’agriculture et l’alimentation (Fraa) s’est tenue jeudi  à Lomé avec pour ordre du jour l'examen et la validation de la stratégie globale d’opérationnalisation du Fonds ainsi que le plan de travail et le budget annuel intérimaire 2020-2021. La réunion a également permis d’informer le Conseil sur les requêtes d’assistance technique et financière pour l’opérationnalisation du FRAA, le recrutement des intermédiaires financiers de l’Initiative ouest-africaine pour l’agriculture intelligente face au climat (WAICSA, West African Initiative for Climate Smart Agriculture) et le choix des pays pilotes, souligne le communiqué.

Rappelons que le Fraa a été créé en 2011 en même temps que l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (ARAA). Il fait partie des principaux piliers du dispositif institutionnel et financier global de la politique agricole régionale, Ecowap, de la Cedeao.

Le Fraa doit être alimenté par les ressources propres de la Cedeao, complétées par les contributions des bailleurs de fonds (l'Agence française de développement est chef de file du groupe des bailleurs de l’Ecowap). Ces derniers envisagent de canaliser leurs ressources vers les programmes agricoles régionaux correspondant aux priorités de l’Ecowap.

La Banque d'investissement et de développement de la Cedeao (BIDC) est chargée de proposer à la Commission de la Cedeao un mécanisme de gestion de ce Fonds qui comporte deux exigences majeures à savoir, (i) répondre aux spécificités et à la diversité des besoins de financement du secteur agricole en complémentarité avec les dispositifs de financement nationaux et (ii) garantir une bonne gestion des fonds et en assurer la transparence dans l’allocation et l’usage selon les règles de gestion reconnues au niveau international.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +