20 mai 2014 - 10:38 |

Rapprochement entre le Vietnam et la Côte d’Ivoire dans la noix de cajou

Accord de coopération entre Vinacas et le Conseil du coton et de l’anacarde


(20/05/2014) A l’occasion du «Gloden Cashew Rendez-Vous », organisé par la Vietnam Cashew Association (Vinacas) du 15 au 17 mai à Vung Tau, le Conseil du coton et de l’anacarde et Vinacas ont signé un protocole d’accord de coopération. Selon le site du Conseil du coton et de l’anacarde, la coopération portera sur : l’appui à l’encadrement et la formation des producteurs d’anacarde sur les techniques culturales et les opérations post-récolte ; l’échange d’informations ; la sécurisation des transactions commerciales entre les opérateurs des deux pays et l’appui à l’installation de représentation de chaque structure dans les pays respectifs.
Rappelons que la Côte d’Ivoire est le deuxième producteur mondial de noix de cajou derrière l’Inde avec une production estimée à 500 000 tonnes en 2013, en progression annuelle moyenne de 18 sur ces dix dernières années. Elle est ,en outre, le premier exportateur mondial de noix de cajou brute.
De son côté le Vietnam, qui a exporté 261 000 tonnes de noix de cajou en 2013, en hausse de 12
par rapport à 2012, pour une valeur de $1,7 milliard, est pour la huitième année consécutive le premier exportateur mondial. Les principaux marchés d’exportation sont les Etats-Unis (33%), la Chine (18%) et les Pays-Bas (10%). Sur le premier trimestre 2014, les exportations se sont élevées à 51 000 tonnes, en hausse de 19,1%, pour une valeur de $319 millions (en hausse de 21,6%). En 2013, le Vietnam a importé 651 000 tonnes de noix de cajou brutes en provenance d’Afrique de l’Ouest et de l’Est et du Sud-Est asiatique pour une valeur de $621 millions.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +