20 mai 2015 - 00:00 |

Michelin se lance dans la reforestation et les cultures vivrières

Michelin a créé une joint-venture en Indonésie avec Barito Pacific Group (BPG) pour produire du caoutchouc naturel éco-responsable, a annoncé lundi le pneumatiquier français. Cette nouvelle joint-venture sera détenue à 53 % par BPG et à 47 % par Michelin qui fait un apport de $ 55 millions.

Le projet porte sur la reforestation de trois concessions d’une surface totale de 88 000 ha ravagés par une déforestation incontrôlée. Sur la moitié de ces surfaces, situées respectivement dans les provinces de Jambi (Sumatra) et du Nord-Est de Kalimantan-Timur (Bornéo), des hévéas seront plantés afin de produire du caoutchouc naturel (environ 80 000 t), selon le communiqué. L’autre moitié des parcelles aura pour but de recréer un environnement naturel, de créer des cultures vivrières pour la population locale, et de réimplanter d’autres espèces végétales endémiques. Ce projet créera à terme 16 000 emplois locaux directs ou indirects.

Dans le cadre de la promotion de pratiques de production de caoutchouc naturel durable, Michelin a choisi de mettre en place une coopération sur le long terme avec WWF. Ce partenariat sur quatre ans signé le 24 avril dernier comporte trois volets : la promotion de meilleures pratiques de la plantation des hévéas, des méthodes d’extraction et de la transformation de la gomme, dans les instances internationales représentatives de la filière ; la recherche et la mise en place des meilleures solutions possibles dans les zones des plantations ; la mise en place d'opérations de protection, de conservation et de restauration de la faune et de la flore dans et autour des zones des concessions.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +