20 juin 2017 - 07:45 |

Le Togo veut créer une interprofession du soja

Depuis le 6 juin, la Centrale des producteurs de céréales (CPC) au Togo mobilise le collège des producteurs de soja afin de créer une interprofession du soja. Jeudi dernier, c'était au tour des producteurs de la région maritime à Lomé, rapporte le Télégramme228.

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du Projet de renforcement des capacités productives et commerciales de la filière soja au Togo et a pour objectif d'instruire les leaders producteurs de soja sur les dispositions à prendre au préalable, avant d'asseoir formellement leur interprofession.

"Pour qu'on aille de façon professionnelle et efficace, il faudrait qu'on puisse mettre ensemble tous les acteurs qui peuvent résoudre leur propre problème en étant ensemble. Voilà d' où vient l'idée de l' interprofession", a déclaré le président de conseil de la CPC-Togo, Ayéfoumi Salif Olou-Adara, toujours selon le  Télégramme228 .

La filière est confrontée à l'insuffisance des semences certifiées, l'utilisation abusive des pesticides non homologué qui affectent la qualité du produit, l'attaque des plants par les rongeurs, la non disponibilité du marché rentable du soja bio, selon la directrice régionale de l' Institut de conseil et d' appui technique (ICAT), Dorothée Gaglo.

Lancée en 2015, ce projet de la filière soja découle d'une étude diagnostique de la FAO en 2010 qui avait identifié le soja comme une filière porteuse au Togo.

Mots-clés: 
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +