20 juin 2018 - 13:00 |

Le FIDA et AfricaRice misent sur les bas-fonds rizicoles en Côte d’Ivoire et au Ghana

Exploiter les bas-fonds pour la culture du riz en Côte d’Ivoire et au Ghana, utilisés aujourd’hui qu’à 2%, est l’objectif du projet lancé hier au siège d’Africa Rice à Abidjan.

D’un coût de FCFA 1,7 milliard (€2,591 millions) sur 4 ans, le projet Capitaliser le potentiel des bas-fonds pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle des petits agriculteurs en Afrique de l’Ouest (CIPA) vise à exploiter les bas-fonds, développer leurs utilisations et leurs aménagements.

En Côte d’Ivoire, quelque 100 000 hectares de bas-fonds existent mais seulement 10% sont totalement aménagé tandis que 60% ne sont pas aménagés et 25% sont aménagés mais avec une maîtrise partielle de l’eau, a indique Koffi Camir, agroéconomiste au CNRA.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +