20 juillet 2022 - 19:17 |

La sécurité alimentaire et l’agriculture, priorités de la BAD

Avec l’invasion de la Russie par l’Ukraine, la flambée des prix alimentaires et l’insécurité alimentaire croissante, la Banque africaine de développement (BAD) multiplie les initiatives pour atténuer la crise et développer la production agricole. Des financements qui s’inscrivent dans le cadre de la Facilité africaine de production alimentaire d’urgence de 1,5 milliard  (Lire : Face à la crise alimentaire, retour en grâce de l’agriculture en Afrique).

Ainsi, la BAD va débloquer $27,41 millions supplémentaires pour mettre en œuvre la phase 2 de son initiative agricole phare, « Technologies pour la transformation de l'agriculture africaine » (TAAT). Le but est d’augmenter la productivité et les revenus des ménages agricoles en leur donnant accès à des technologies résilientes au climat, dans 36 pays africains à faible revenu d'ici 2025.

En outre, la BAD a soutenu 24  programme accélérés toujours dans le cadre de la Facilité africaine de production alimentaire d'urgence. Au 15 juillet 2022, le Conseil d'administration avait approuvé un total de $1,13 milliard en financements mixtes pour les programmes que la Facilité d'urgence déploie dans 24 pays : huit en Afrique de l'Ouest (Côte d’Ivoire, Gambie, Libéria, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo), cinq en Afrique de l'Est, six en Afrique australe, quatre en Afrique centrale et un en Afrique du Nord.

 

 

 

 

 

 

 

Pays: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +