20 août 2013 - 08:33 |

Le prix du cacao ivoirien flambe

Le prix garanti au planteur pourrait atteindre FCFA 750 le kilo en 2013/14

(20/08/2013)

Des différentiels de prix élevés pour du cacao ivoirien, c’est-à-dire un prix plus élevé de £ 65 la tonne par rapport au prix de référence du marché à terme de Londres sur l’échéance décembre, a conduit nombre d’opérateurs la semaine dernière à se porter sur du cacao ghanéen, certes plus cher, de l’ordre de £ 100 au dessus de Londres, mais dont les fèves sont traditionnellement de qualité supérieure. Une qualité supérieure qui permet généralement aux fèves ghanéennes de se vendre entre £40 et 60 de plus la tonne que les fèves ivoiriennes.

La raison de cette envolée des prix du cacao ivoirien ? L’annonce par Abidjan que ses ventes par anticipation sur la campagne 2013/14, qui s’ouvre en octobre, avaient atteint 1 million de tonnes (Mt) dès fin juillet sur une récolte totale annuelle qui se situe, bon an mal an, à 1,4 Mt. Selon les prévisions, ce volume devait être atteint fin août ou début septembre. C’est surtout beaucoup plus que ce que le marché avait anticipé. Surtout, cela ne laisse guère de volume disponible chez le premier producteur et exportateur mondial d’autant plus qu’il connait un temps sec et frais qui peut endommager la fleur de cacao. Les disponibilités en cacao qui pourraient également se voir réduites la campagne prochaine suite à l’éviction ces derniers mois de milliers de planteurs qui cultivaient illégalement du cacao dans des réserves forestières.

Ce volume élevé de volume de ventes par anticipation, qui a fait bondir de 7,7% le prix du cacao de Côte d’Ivoire la semaine dernière, laisse augurer d’un prix garanti au planteur qui pourrait atteindre FCFA 750 le kilo contre FCFA 725 durant la campagne principale 2012/13 et FCFA 700 pur la campagne intermédiaire actuellement en cours. Si on se base sur les ventes par anticipation déjà effectuées, le prix au planteur sur 2013/14 pourrait déjà atteindre FCFA 740 voire 745 le kilo, selon des simulations du ministère des Finances rapportée par Reuters. Les FCFA 750 seraient donc quasiment à portée de main et pour les rendre réalisable, certaines taxes dans le calcul du prix garanti pourraient être réduites, précise une source du ministère qui veut rester anonyme.

Pays: 
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +