20 août 2018 - 07:29 |

Les tensions américano-chinoises font bondir le bénéfice de Wilmar

Les profits du groupe agroalimentaire singapourien Wilmar ont été multipliés par plus de cinq au second semestre 2018 à $ 344,8 millions grâce en partie au conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine qui ont gonflé les marges sur les marchés des oléagineux et des céréales. Les bénéfices de cette division ont été multipliées par près de cinq, à $290 millions contre $60,3 millions au second trimestre 2017.

« Les tensions commerciales ont augmenté les marges sur les activités de broyage dans un premier temps, ce qui a bénéficié à nos activités dans les oléagineux » souligne le communiqué du groupe avertissant toutefois «qu’une dispute prolongée entre les deux pays aura un impact négatif sur les marges en raison d’une moindre utilisation des usines ». Le groupe réalise 51 % de ses revenus en Chine, pays qui est le premier importateur mondial d’oléagineux.

Aux performances de la branche oléagineux/ céréales s’ajoute aussi une réduction de moitié des pertes du groupe dans le sucre. La perte de $ 106,8 millions enregistrée au second trimestre 2017 a été réduite à $ 46,2 millions au second trimestre 2018. En outre, si la faiblesse des cours de l’huile de palme affecte l’activité des plantations, la demande en produits transformés en aval progresse et les marges s’améliorent.

Sur le premier semestre 2018, le bénéfice net progresse de près de 38% à $ 580,5 millions par rapport au 1er semestre 2017. Quant au chiffre d’affaires, il a été en légère hausse (+1,9%) au second trimestre 2018 à $ 10,79 milliards, et atteint $ 21,96 milliards sur le 1er semestre 2018 (+3,8%).

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +