20 septembre 2017 - 19:30 |

La Côte d’Ivoire adhère à l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique

Les activités de l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique (African Trade Insurance Agency -ATI) ont été officiellement lancées lundi en Côte d’Ivoire. Objectif attirer davantage d’investissement et développer le commerce.

Agence panafricaine et multilatérale, créée en 2001 avec le soutien de la Banque mondiale, l’ATI couvre le risque politique et le risque de crédit commercial en Afrique. En Côte d’ivoire, elle interviendra dans deux domaines clés. D’une part, comme garantie pour couvrir les risques souverains réduisant ainsi le coût du financement pour le gouvernement car l’ATI bénéficie de la notation A. L’agence estime que le pays pourrait ainsi réduire le coût de ses emprunts de $2 à 3 millions par an.

D’autre part, l’ATI oeuvrera aussi pour le secteur privé par l’utilisation des garanties de l’agence. Par exemple, les banques pourront utiliser l’assurance pour se protéger contre les risques de paiement et ainsi augmenter leur volume de prêts.

« Nous sommes impatients d'aider la Côte d'Ivoire à devenir encore plus attrayante pour les investisseurs. Nous interviendrons sur une moyenne de $500 millions d'investissements et d'échanges chaque année, ce qui se traduira par $2 milliards au cours des quatre prochaines années », a indiqué George Otieno, PDG d’ATI.

La Côte d’Ivoire est le troisième pays à adhérer à l’ATI, après l’Ethiopie et le Zimbabwe. L’ATI indique qu’elle ciblera d’autres pays de la CEDEAO au cours des deux prochaines années comme le Burkina Faso, le Ghana, le Nigeria, le Mali et le Sénégal.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +