20 octobre 2020 - 17:32 |

Avec Mineral, le géant Google embrasse l’agriculture

Mineral c’est le nouveau « moonshot » du géant de Google pour rendre l’agriculture plus durable, résiliente et productive et répondre à la problématique : «Pour nourrir la population de la planète qui ne cesse de croître, l’agriculture mondiale devra produire plus de nourriture dans les 50 prochaines années qu’au cours des 10 000 années précédentes – à un moment où le changement climatique rend nos cultures moins productives ». Et pour y parvenir, Elliot Grant du laboratoire de recherche X d’Alphabet, estime dans son blog qu’il faut voir et comprendre le monde végétal d’une manière radicalement nouvelle et différente. C’est le principe même d’un « moonshot », qui vise à résoudre un problème en proposant une solution radicale et en utilisant une technologique révolutionnaire.

Cette autre façon d’appréhender l’agriculture, qu’Elliot Grant compare à l’introduction du microscope, s’incarne dans le robot du projet Mineral qui se présente sous la forme d’un buggy. Alimenté par des panneaux solaires, le buggy roule de façon autonome à travers les champs en inspectant à la loupe les cultures et en collectant, grâce à ses caméras et capteurs, sur le terrain de nombreuses données comme la hauteur des plantes, la surface foliaires ou la taille des fruits. « En combinant les images recueillies par le buggy avec d'autres ensembles de données comme les images satellites, les données météorologiques et les informations sur le sol, l'équipe est en mesure de créer une image complète de ce qui se passe sur le terrain et d'utiliser l'apprentissage automatique pour identifier des modèles et des informations utiles sur comment les plantes poussent et interagissent avec leur environnement » indique le laboratoire X.

À ce jour, l'équipe a déjà analysé toute une gamme de cultures comme les melons, les baies, la laitue, les oléagineux, l'avoine et l'orge - de la pousse à la récolte et  travaille actuellement avec des sélectionneurs et producteurs en Argentine, au Canada, aux Etats-Unis et en Afrique du Sud.

Google n’est pas la première entreprise à associer agriculture et intelligence artificielle. L’année dernière, l’autre géant du Web Microsoft investissait $1,5 million dans « Grand Farm » ou la ferme du futur dans le Dakota du Nord. Mais, ce robot provient du laboratoire X où s’élaborent les projets futuristes d’Alphabet comme les voitures autonomes (Waymo), les ballons stratosphériques délivrant une connexion Internet dans les zones isolées (Loon), déployés au Kenya par exemple, ou encore les drones de livraison (Wing). Et avec une forte de frappe très importante.

Pays: 
Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +