20 décembre 2019 - 15:51 |

Deux sociétés chinoises créent une usine de tomates au Ghana

Le président du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a inauguré hier, à Afienya dans la circonscription de Shai Osudoku, une usine de transformation de tomates d’une valeur de $ 23 millions. Leefound Food Stuff Ghana Limited est créée dans le cadre de la politique gouvernementale « Un district, une usine » et permettra de réduire l’importation de produits transformés à base de tomates et d’exporter la production, souligne CityNews.

L’usine a été créée par deux sociétés chinoises Tianjin Limmin Condiments et Grand Rise Food afin de produire de la pâte de tomate, du ketchup, des sauces et du jus de tomate. Elle possède une capacité de production de 60 000 tonnes de tomates par an et permet la création de 300 emplois dans l’usine à destination des jeunes de la région. L’investissement couvre une superficie de 60 000 m² comprenant un atelier de production, des entrepôts (produits finis, matières premières, matériaux d’emballages), des bureaux, entres autre.

« Nous avons la possibilité, à partir d'ici, de développer un grand marché d'exportation non seulement pour la CEDEAO, mais, en fin de compte, lorsque le commerce dans la zone de libre-échange continentale africaine commence, pour le marché unique africain », déclare le Président.

Le projet prévoit de créer des fermes et des cultures en serre notamment. Il a également été convenu avec les producteurs de tomates locaux d’agrandir leurs fermes afin d’augmenter l’approvisionnement et leur permettre de meilleurs revenus. Notons que le Ghana a importé en 2018 près de $ 100 millions de tomates fraiches du Burkina Faso principalement.

L’influence de la Chine est telle que « One Discrict One Factory » a été modélisé selon le concept chinois de développement de zones reculées selon de principe d’entreprises de canton. Le président Akufo-Addo a également inauguré jeudi un projet de parc industriel de construction chinoise dans la ville portuaire de Tema. Le projet Bright International Free Zones est en cours d’élaboration et permettra la création d‘une centaine d’usines, de milliers de magasins dans la région et près de 300 000 emplois. Ce parc permettra au Ghana de développer son marché d’exportation et témoigne d’une stratégie de développement industriel dans divers secteurs censée porter ses fruits dès 2020 (Lire : La relance de la transformation industrielle est prévue pour 2020 au Ghana)

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +