21 février 2020 - 16:05 |

Le Canada aide à la création de « coopératives modèles » dans le cacao en Côte d’Ivoire

La programme de développement des coopératives modernes inclusives et durables (PROCED) et le programme de coopération climatique internationale (PCCI-ECOCACAO) ont été lancés mardi par la Société canadienne de coopération pour le développement international (SOCODEVI) dans le village d’Ebouassué, un lieu réputé pour sa forte production en cacao dans le département d’Abengourou, souligne l’Agence ivoirienne de presse.

Le PROCED et le PCCI-ECOCACAO ont vocation à créer et soutenir des « coopératives modèles » qui améliorent les conditions de vie des familles membres des coopératives et participent à davantage d’égalité dans la gestion des coopératives de cacao. Les services offerts veulent aussi donner une réponse aux défis imposés par les changements climatiques. « Pour nous, une coopérative modèle, c’est une coopérative autonome, rentable, pérenne et inclusive en mesure d’offrir à ses membres, femmes et hommes, des services de qualité qui répondent à leurs besoins », peut-on lire.

Le premier projet porte sur la période 2018-2023  avec un budget de $ 18,2 millions, financé par les affaires mondiales Canada (AMC). Il se développe sur plusieurs pays - la Côte d’ivoire, le Ghana et le Sénégal - et  ambitionne pour la Côte d'Ivoire de toucher plus de 1 000 familles ivoiriennes de la région Korhogo dans le Nord du pays, pour la filière anacarde, et Abengourou, pour la filière cacao.

Le second se déroule sur la période 2018-2021 avec un budget de $ 1 million, financé par le gouvernement du Quebec, à destination de 3 000 familles de 4 coopératives : Capressa, Faho, Boukabla, et SCAASP qui travaillent dans la cacao-culture à Abengourou.

Rappelons que le SOCODEVI est un réseau, créé il y a 35 ans, qui regroupe 27 organisations coopératives et mutualistes du Quebec. Présent dans plus 40 pays, l’organisation à la volonté de contribuer et construire « un monde plus juste ».  SOCODEVI possède deux autres programmes en Côte d’ivoire sur le cacao : le programme MOCA pour la chaine de valeur cacaoyère ($ 1,8 million), et le programme ADAPCOOP, qui œuvre à l’adaptation des coopératives cacaoyères dans un contexte de changements climatiques ($ 1,8 million).

Pays: 
Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +