21 mars 2013 - 14:27 |

La campagne de commercialisation de noix en Côte d’Ivoire bat son plein

Le prix d’achat minimum au Burkina est fixé à FCFA 200 le kilo


(21/03/2013) Les ventes de noix de cajou dans les différentes localités de production en Côte d’Ivoire s’animent et les prix s’apprécient dans la majorité d’entre elles, indique Rongead . Globalement, les prix se situent autour de FCFA 200 le kilo, soit le prix minimum bord champs fixé par l’Autorité de régulation du coton et de l’anacarde. Au port d’Abidjan, les prix pour le KOR 47-48 lbs livré en magasin portuaire se situe entre FCFA 270 et 275 le kilo. Toutefois peu d’embarquements sont opérés en raison de l’encombrement du port, ce qui pourrait freiner les exportations.
Au Burkina Fao, le prix minium a été aussi fixé à FCFA 200 le kilo la semaine dernière. Les prix pratiqués se situent au-dessus et donc supérieur à ceux de Côte d’Ivoire car ce sont surtout des acheteurs ghanéens qui sont présents. D’ailleurs au Ghana, les prix ont encore grimpé cette semaine variant entre FCFA 300 et 325 le kilo.
Le marché international est calme et les prix des amandes de cajou sont stables.
Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +