21 mars 2018 - 14:00 |

Le Ghana abandonnerait sa révision de prix garanti du cacao

Le Ghana aurait abandonné son projet de revenir sur son mécanisme de prix garanti au planteur, a déclaré hier le Senior Minister du Ghana, Yaw Osafo-Maafo.

Rappelons   qu'en janvier, le ministre adjoint des Finances, Charles Adu Boahen, avait évoqué la possibilité de déterminer le prix au planteur en fonction du prix mondial, garantissant qu'il percevrait 70% du cours de la fève (lire nos informations).

"Nous ne le ferons pas… Cela a été étudié et la décision est que nous ne le ferons pas", a déclaré l'ancien ministre des Finances.

Rappelons qu'actuellement, le Cocobod verse un prix garanti au planteur de 7 600 cedis la tonne, soit environ 83% du cours mondial. Ce qui contribue au déficit budgétaire de 2 milliards de cedis…

"Nous pensons que nous pouvons réaliser des économies ailleurs afin de combler le déficit… Nous explorons de nouvelles stratégies", a indiqué Yaw Osafo-Maafo, rapporte Reuters.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +