21 avril 2008 - 10:10 |

Sénégal : face à la hausse des prix, développer la production

Abdoulaye Wade lance “la Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance”

(19/04/08)

Le président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, a annoncé le 18 avril, un ambitieux plan de développement de la production agricole dénommé « Grande offensive agricole pour la nourriture en abondance ». Dès le prochain hivernage, les récoltes de riz devraient être multiplié par cinq (500 000 tonnes) et celles de maïs (2 millions de tonnes), de manioc (3 Mt), de lait (400 millions de litres) et de viande (13 500 t) devraient être en nette augmentation.
Le riz est la denrée de base de l’alimentation des Sénégalais. Or, la production domestique ne s’élève qu’à 100 000 tonnes et les importations, à environ 600 000 t par an. Pour limiter la hausse des prix alimentaire et du pétrole, le gouvernement a déjà dépensé plus de FCFA 150 milliards (environ € 229 millions) en subventions l’année dernière.
Un plan, qui n’a pas été chiffré, mais qui semble difficile à réaliser si rapidement. Le président Wade a demandé à tout à chacun de cultiver un lopin de terre. Le gouvernement aurait pris toutes les dispositions pour mettre à disposition des semences, des engrais et des équipements. Aux partenaires du Sénégal, il a demandé ”Ne nous donnez pas de l’argent, mais des semences de qualité, des équipements et matériels agricoles performants, de l’engrais, des produits phytosanitaires et un encadrement technique adapté” estimant par ailleurs que ”la prétendue aide alimentaire est devenue un business de certaines ONG, voire une vaste escroquerie aux dépens des populations des pays donneurs”.
Parallèlement, le ministre du Commerce a plafonné le prix du riz à 280 francs CFA le kilogramme (€0,43).

Pays: 
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +