21 mai 2019 - 10:10 |

La crise commerciale US-Chine impactera la filière bois africaine, selon l'OIBT

Au cours des douze derniers mois, même avec le ralentissement de la croissance économique en Chine, la demande en grumes et en sciages d'Afrique de l'Ouest s'est maintenue, souligne l'Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT).

Toutefois, elle s'inquiète de l'impact qu'auront les hausses de droits d'importation aux Etats-Unis et de la multiplication des tarifs anti-dumpings américains sur les exportations de bois de la Chine vers les Etats-Unis. "Ceci conduira inévitablement à un ralentissement des commandes auprès des producteurs de bois ouest-africains", note l'organisation.

Quant à l'Europe, les expéditions de bois d'Afrique de l'Ouest et centrale commencent à ralentir comme d'habitude en cette période de l'année. Mais les filières africaines ont, globalement, enregistré un niveau d'"activité respectable" en 2018 et au début de 2019, à l'exception notoire de la Côte d'Ivoire. Ainsi, les exportations ivoiriennes de sciages vers l'UE ont baissé de 10% alors qu'elles ont augmenté de 15% au Ghana. Elles ont aussi progressé de 15% du Gabon, de 13% du Congo Brazza et de 4% de RD Congo.

L'OIBT note la hausse des exportations de grumes vers l'UE l'année dernière à l'exception du Cameroun qui a enregistré une baisse de 6% et de Guinée équatoriale avec une chute de 21%. La plupart des hausses d'importations européennes en grumes l'année dernière a été relevée en France et en Belgique. Mais l'Organisation n'a pas précisé de chiffres.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +