21 juin 2019 - 17:05 |

L’usine d’Ede au Nigeria transforme 70 000 t de cacao

La renaissance espérée est totale. L’usine de transformation de cacao d’Ede, dans l’Etat d’Osun au Nigeria, est désormais une référence en la matière dans le pays. Alors que l’usine traitait 5 000 tonnes (t) en 2001, 20 000 t en 2016… elle traite actuellement 70 000 t de cacao et produit désormais du cacao en poudre, du chocolat, entre autres. Elle est la seule en activité au Nigéria et s’approvisionne dans les 14 Etats producteurs du pays. L’usine a une position stratégique pour le pays et exporte ses produits en se frottant à la concurrence du marché international, souligne The Guardian.

L’usine n’est plus criblée de dette et l’État d’Osun met fin aux milliards de nairas que le pays utilise pour importer des produits à base de cacao en provenance des pays de l’Union Européenne, en produisant du « Made in Nigeria ». Par ailleurs, l’usine se distingue également dans la recherche et le développement (R&D) en fournissant des équipements – et responsable de constructions – pour les instituts de recherche et aux institutions technologiques du pays. Parmi les autres Etats du Nigeria, l’Etat d’Osun est ainsi devenu un important producteur de chocolat et un important producteur de cacao (le troisième producteur de cacao du Sud-Ouest après les États d'Ondo et d'Oyo).

Rappelons que le Nigeria est le quatrième producteur mondial de cacao, derrière la Côte d'Ivoire, le Ghana et l'Équateur. L’usine nommé Cocoa Processing Industry, fondée en 1982, a cessé ses activités en 2001 en raison de conflits internes et d’équipements vétustes. Après 15 années d’inactivité, elle renait sous pavillon chinois depuis 2016 (voir nos informations) grâce à l’investissement de Skryron Corporation, présente dans l’agriculture et la construction,  et de Golden Monkey Group, le premier fabricant de bonbons et de chocolat en Chine.

 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +