21 août 2015 - 14:00 |

€ 3,3 millions aux cotonculteurs béninois pour assurer la soudure

La première tranche du Crédit spécial d’appui aux cotonculteurs pour la gestion de la soudure (Csac/Gs) au titre de la campagne 2015/16, de l'ordre de FCFA 2,2 milliards (€ 3,3 millions), a été officiellement décaissée lundi, à l'occasion d'un évènement à Banikoara par la ministre de la Micro-finance, Naomi Azaria, et le ministre de l'Agriculture, Rufin Nansounon, rapporte La presse du jour.  Ce financement accordé à la cotonculture pour la quatrième campagne consécutive, s'inscrit dans le cadre du Fonds national de la microfinance (FNM). Le montant de ce Crédit spécial est passé de FCFA 2,27 milliards pour sa première édition, au taux d’intérêt de 5 %, à FCFA 3,267 et FCFA 3,191 pour les 2ème et 3ème éditions.

Pour sa première édition, le taux de récupération des crédits Csac/Gs a été de 99,33 %%, puis 99,62% sur la campagne 2013/14 mais 99,5% sur 2014/15. Au total, 89 753 producteurs de coton en ont bénéficié.

La répartition par département des FCFA 2,2 milliards se fait en fonction des prévisions de production de chaque localité. Elle est la suivante :

- Alibori : FCFA 915.806.000

 - Banikoara : FCFA 371.548.000

- Gogounou : FCFA 118.515.000

 - Kandi  : FCFA 243.223.000

- Karimama : FCFA 5.142.500

- Malanville : FCFA 94.457.000

- Ségbana : FCFA 82.922.500

- Atacora : ( sans les 2KP) FCFA 178.331.500

- Donga : FCFA  55.273.000

- Région des 2KP : FCFA 296.688.500

- Borgou : FCFA 307.859.000

- Collines : FCFA 187.104.500

- Couffo : FCFA 70.232.500

- Plateau : FCFA 10.052.000

- Zou : FCFA 30.285.5000

Le ministre Rufin Nansounon salué les efforts fournis par les producteurs et leur a fixé pour objectif au moins 400 000 t de coton graine pour la campagne 2015/16.

 

Mots-clés: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +