21 août 2017 - 07:45 |

Des fonctionnaires et décideurs africains formés à la "Politique agricole"

Des cadres de la fonction publique de 24 pays africains ont suivi, fin juillet-début août au Sénégal, un cours sur la "Politique agricole" organisé par l'Institut africain de développement économique et de planification (Idep), a rapporté vendredi la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique.

Parmi ces 24 pays se trouvaient des participants de pays d'Afrique de l'Ouest, notamment du Bénin,du  Burkina Faso, de Côte d'Ivoire, du Nigéria, du Sénégal et de Sierra Leone., sans oublier un participant représentant l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (Uemoa) ainsi que l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD).

L'objectif était de renforcer et/ou de renouveler les connaissances et la capacité des décideurs africains, y compris les gestionnaires supérieurs, les négociateurs, les conseillers, les planificateurs et analystes, à faire face aux principaux défis en matière de développement du secteur agricole.

Concrètement, il s'agissait de faire le point de l'état actuel des connaissances, de tirer des leçons  d'exemples comparatifs en Afrique ainsi que des meilleures pratiques en cours. L'accent a été mis, souligne encore la Commission, sur l'intérêt des accords commerciaux pour les exportations agricoles africaines mais aussi de la veille en matière de contrôles oligopolistiques exercés par des groupes internationaux sur le marché des semences, l'introduction des cultures génétiquement modifiées, la durabilité de l'environnement, et l'intérêt grandissant des spéculateurs financiers internationaux au niveau des marchés internationaux agricoles.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +