21 octobre 2016 - 13:00 |

Les broyages nord-américains de cacao au plus bas depuis 2011/12

Avec la publication hier soir des chiffres de broyages nord-américains, c'est maintenant l'ensemble des volumes des trois principales régions de consommation au monde qui sont disponibles. On ressent la faiblesse actuelle de la demande, sauf en Asie.

Les broyages nord-américains, qui regroupent les Etats-Unis, le Canada et le Mexique, ont à peine évolué au troisième trimestre par rapport à juillet-septembre 2015, en hausse de seulement 0,15% à 124 412 tonnes (t), selon la National Confectioners Association. Des chiffres très décevants car le marché s'attendait à une hausse entre 2 et 3%. En outre, ce chiffre se compare à celui du troisième trimestre 2015 qui avait affiché un plus bas en trois ans, à 124 229 t.

Pour l'ensemble de la campagne 2015/16, qui s'est achevée fin septembre, les broyages nord-américains ont totalisé 486 530 t, en baisse de 0,5% sur 2014/15 et au plus bas depuis 2011/12.

Ces chiffres américains du 3ème trimestre s'ajoutent à ceux d'Europe et d'Asie publiés la semaine dernière (voir nos informations). La performance européenne de juillet à septembre est décevante même si bien meilleure qu'en Amérique du nord, avec une progression de 2,9%, à 343 935 t ; l'Europe demeure numéro un mondial. Mais l'Asie devance maintenant largement l'Amérique du Nord, avec une hausse spectaculaire de 12,45%, à 167 737 t.

Notons que 9 groupes ont participé au recensement du NCA : Blommer Chocolate, Cargill Cocoa & Chocolate, Ecom, Ghirardelli Chocolate, Guittard Chocolate, Hershey, Mars Chocolate North America et Nestlé Chocolate & Confections.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +