21 octobre 2019 - 15:37 |

Accord entre la Banque islamique et l'OCP marocain pour l'innovation agricole en Afrique

La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), membre du groupe de la Banque islamique de développement (BID), et le marocain OCP Africa ont signé un accord portant sur le financement stratégique, l'innovation et les mesures de renforcement des capacités agricoles. Objectif : accroître les rendements et les revenus des agriculteurs africains. Aucun montant de financement n'a été précisé dans le communiqué diffusé aujourd'hui.

L'accord porte en particulier sur la formation des agriculteurs aux bonnes pratiques agricoles, les analyses de sols et les conseils de fertilisation, le soutien à l’innovation et la transformation digitalisée de l’agriculture, le renforcement des capacités et le soutien aux jeunes pour un développement durable et inclusif.

L'OCP School Lab au Sénégal

D'autre part, l’ITFC et OCP Africa lanceront une nouvelle campagne du « OCP School Lab » au Sénégal. Programme phare de OCP Africa « OCP School Lab » tend à accroître les rendements et les revenus des petits exploitants agricoles en offrant une formation interactive et en mettant à disposition un laboratoire mobile. Ce laboratoire permet d'analyser les sols à l'aide des dernières innovations (rayons infrarouges, data et machines informatisées) ainsi qu'une formation sur les besoins du sol et l'utilisation d'engrais.

A  cette occasion, l’ITFC rappelle que son mandat porte sur l'aide au développement des chaînes de valeur stratégiques dans les pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), tandis qu'OCP Africa réaffirme que "le petit exploitant agricole est au cœur de la stratégie d'OCP Africa pour soutenir la transition d'une agriculture de subsistance vers une agro-industrie moderne et durable."

Pour mémoire, en 2018, les approbations de financement de l'ITFC pour le secteur de l'alimentation et de l'agriculture se sont élevées à $ 749,6 millions, représentant 14,4% du portefeuille total de financement du commerce, soit une augmentation de 71% par rapport à l'année précédente. L'Afrique subsaharienne représente 50% du financement du secteur de l'alimentation et de l'agriculture octroyé par ITFC en 2018.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +