21 octobre 2019 - 16:26 |

Des champs de riz et de maraîchage détruits par les inondations au Niger

C'est le désastre dans la région de Diffa au Niger. Depuis le début du mois, des "inondations précoces d’une rare intensité dans le lit de la Komadougou Yobé" ont obligé plus de 23 273 personnes à quitter leurs foyers ; plusieurs hectares de rizières et de champs de poivrons ont été "engloutis".

A ceci se sont ajoutées "des attaques des sauteriots et une mauvaise répartition des pluies dans l’espace et le temps", ce qui compromet la campagne agrosylvopastorale 2019, ont déclaré les députés de la région de Diffa dans une déclaration publiée samedi. Ils otn appelé le gouvernement à "une prompte réaction".

"Les inondations continuent progressivement en remontant les communes de Gueskerou et Bosso", indiquent les députés. Une situation catastrophique car cette région est déjà en proie aux attaques du groupe jihadiste Boko Haram. Selon le Bureau des affaires humanitaires de l'Onu (OCHA), la région accueille près de 120 000 réfugiés et 109 000 déplacés internes.

Dans le reste du pays, de graves inondations ont fait 57 morts et plus de 130 000 sinistrés de juin à septembre, selon un bilan gouvernemental.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +