21 novembre 2018 - 19:05 |

L’université de Californie-Davis planche sur la maladie de Newcastle en Afrique

L’université de Californie-Davis et son laboratoire Feed the Future Innovation Lab for Genomics to Improve Poultry viennent de recevoir une subvention de $5 millions pour poursuivre ses recherches en faveur de la lutte contre la maladie de Newcastle en Afrique. Très contagieuse, la maladie touche les espèces d’oiseaux et de volailles. 

Dirigée par Huaijun Zhou, généticien et professeur de zootechnie aux États-Unis, l'équipe multidisciplinaire internationale aidera à développer des gènes résistants à la maladie de Newcastle en utilisant la génétique et la génomique pour améliorer l'immunité de l'hôte contre l'infection par la maladie. «Nous travaillons à l’identification de gènes ou de marqueurs génétiques associés à la résistance à la maladie de Newcastle et au stress thermique, ainsi que de marqueurs génétiques liés à la production et au taux de croissance des œufs. Cette approche génomique ne remplacera pas les vaccins, mais les complétera par une immunité renforcée », a déclaré Huajiun Zhou.

Pour faciliter la recherche, des installations en Tanzanie et au Ghana ont été rénovées et une évaluation du marché et des modèles commerciaux sont en cours de réalisation afin d’intensifier le projet.

L’USAID a déjà accordé une subvention de $6 millions lors que lancement de Feed the Future Innovation Lab for Genomics to Improve Poultry en 2013.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +